Seulement français Francese e italiano
La Tondue

The shaved

La belle qui couchait avec le roi de Prusse,
Avec le roi de Prusse,
A qui l’on a tondu le crâne rasibus,
Le crâne rasibus,

Son penchant prononcé pour les « ich liebe dich »,
Pour les « ich liebe dich »,
Lui valut de porter quelques cheveux postich’s,
Quelques cheveux postich’s.

Les braves sans-culott’s et les bonnets phrygiens,
Et les bonnets phrygiens,
Ont livre sa crinière à un tondeur de chiens,
A un tondeur de chiens.

J’aurais dû prendre un peu parti pour sa toison,
Parti pour sa toison,
J’aurais dû dire un mot pour sauver son chignon,
Pour sauver son chignon,

Mais je n’ai pas bougé du fond de ma torpeur,
Du fond de ma torpeur.
Les coupeurs de cheveux en quatre m’ont fait peur,
En quatre m’ont fait peur.

Quand, pire qu’une brosse, elle eut été tondu’,
Elle eut été tondu’,
J’ai dit: « C’est malheureux, ces accroch’-cœur perdus,
Ces accroch’-cœur perdus ».

Et, ramassant l’un d’eux qui traînait dans l’ornière,
Qui traînait dans l’ornière,
Je l’ai, comme une fleur, mis à ma boutonnière,
Mis à ma boutonnière.

En me voyant partir arborant mon toupet,
Arborant mon toupet,
Tous ces coupeurs de natt’s m’ont pris pour un suspect,
M’ont pris pour un suspect.

Comme de la patrie je ne mérite guère,
Je ne mérite guère,
J’ai pas la Croix d’honneur, j’ai pas la croix de guerre,
J’ai pas la croix de guerre,

Et je n’en souffre pas avec trop de rigueur,
Avec trop de rigueur.
J’ai ma rosette à moi: c’est un accroche-cœur,
C’est un accroche-cœur.


The beauty who slept with the king of Prussia,
With the king of Prussia,
To whom they shaved off her hairs,
Shaved off her hairs,

Her pronounced preference for the « ich liebe dich »,
For the « ich liebe dich »,
Costed her to wear some fake hairs,
Some fake hairs.

The good revolutionaries and those wearing the Phrygian cap,
Those wearing the Prhygian cap,
Have delivered her mane to a dog shearer,
To a dog shearer.

I should have taken side against her shearing,
Against her shearing,
I should have said a word to save her chignon,
To save her chignon,

But I have not moved from the bottom of my torpor,
From the bottom of my torpor.
Those splitting hairs in four scared me off,
Scared me off.

When, worse than a brush, she has been shaved,
She had been shaved,
I said : « What a pity, these lost kiss-curls,
These lost kiss-curls. »

And, picking up one that was floating away in the rut,
That was floating away in the rut,
I put it, as a flower, on my jacket,
On my jacket.

Seeing me going with this trophy,
With this trophy,
All these cutters of thatch took me for a suspect,
Took me for a suspect.

As I don’t deserve anything from my country,
I don’t deserve anything,
I haven’t got the cross of honour, I haven’t got the cross of war,
I haven’t got the cross of war,

And I am not really too sad about it,
Too sad about it.
I have got my personal badge: it is a kiss-curl,
It is a kiss-curl.
Webmaster: projectbrassens @ gmail dot com