Quand les cons sont braves

When the idiots are good

Seulement français Francese e italiano

Sans être tout à fait un imbécil’ fini,
Je n'ai rien du penseur, du phénix, du génie.
Mais je n' suis pas le mauvais bougre et j'ai bon cœur,
Et ça compense à la rigueur.

Quand les cons sont braves
Comme moi,
Comme toi,
Comme nous,
Comme vous,
Ce n'est pas très grave.
Qu'ils commett’nt,
Se permett’nt
Des bêtises,
Des sottises,
Qu'ils déraisonnent,
Ils n'emmerdent personne.
Par malheur, sur terre,
Les trois quarts
Des tocards
Sont des gens
Très méchants,
Des crétins sectaires.
Ils s'agit’nt,
Ils s'excit’nt,
Ils s'emploient,
Ils déploient
Leur zèle à la ronde,
Ils emmerdent tout l' monde.

Si le sieur X était un lampiste ordinaire,
Il vivrait sans histoir's avec ses congénères.
Mais hélas! il est chef de parti, l'animal :
Quand il débloque, ça fait mal!

Quand les cons sont braves
Comme moi,
Comme toi,
Comme nous,
Comme vous,
Ce n'est pas très grave.
Qu'ils commett’nt,
Se permett’nt
Des bêtises,
Des sottises,
Qu'ils déraisonnent,
Ils n'emmerdent personne.
Par malheur, sur terre,
Les trois quarts
Des tocards
Sont des gens
Très méchants,
Des crétins sectaires.
Ils s'agit’nt,
Ils s'excit’nt,
Ils s'emploient,
Ils déploient
Leur zèle à la ronde,
Ils emmerdent tout l' monde.

Si le sieur Z était un jobastre sans grade,
Il laisserait en paix ses pauvres camarades.
Mais il est général, va-t-en-guerr', matamore:
Dès qu'il s'en mêle, on compte les morts.

Quand les cons sont braves
Comme moi,
Comme toi,
Comme nous,
Comme vous,
Ce n'est pas très grave.
Qu'ils commett’nt,
Se permett’nt
Des bêtises,
Des sottises,
Qu'ils déraisonnent,
Ils n'emmerdent personne.
Par malheur, sur terre,
Les trois quarts
Des tocards
Sont des gens
Très méchants,
Des crétins sectaires.
Ils s'agit’nt,
Ils s'excit’nt,
Ils s'emploient,
Ils déploient
Leur zèle à la ronde,
Ils emmerdent tout l' monde.

Mon Dieu, pardonnez-moi si mon propos vous fâche,
En mettant les connards dedans des peaux de vaches,
En mélangeant les genr's, vous avez fait d' la terre
Ce qu'elle est : une pétaudière!

Quand les cons sont braves
Comme moi,
Comme toi,
Comme nous,
Comme vous,
Ce n'est pas très grave.
Qu'ils commett’nt,
Se permett’nt
Des bêtises,
Des sottises,
Qu'ils déraisonnent,
Ils n'emmerdent personne.
Par malheur, sur terre,
Les trois quarts
Des tocards
Sont des gens
Très méchants,
Des crétins sectaires.
Ils s'agit’nt,
Ils s'excit’nt,
Ils s'emploient,
Ils déploient
Leur zèle à la ronde,
Ils emmerdent tout l' monde.


Without being quite a complete fool,
I have nothing of the thinker, the phoenix, the genius.
But I'm not a bad guy and I have a good heart,
And that compensates for the diligence.

When the idiots are good
Like me,
Like you,
Like us,
Like all of you,
It's not that serious
That they behave,
They let themselves act
In a foolish way,
Full of non-sense.
If they are unreasonable,
They do not bother anyone.
Unfortunately, on earth,
Three quarters
of the losers
Are very bad
people,
Bigots and morons.
They get agitated,
They get excited,
They get busy,
Spreading
Their zeal around,
They annoy everyone.

If Mr. X were an ordinary lamplighter,
He would live unremarkably, with his peers.
But unfortunately! he is a party leader, the animal:
When he gets things moving, it hurts!

When the idiots are good
Like me,
Like you,
Like us,
Like all of you,
It's not that serious
That they behave,
They let them themselves act
In a foolish way,
Full of non-sense.
If they are unreasonable,
They do not bother anyone.
Unfortunately, on earth,
Three quarters
of the losers
Are very bad
people,
Bigots and morons.
They get agitated,
They get excited,
They get busy,
Spreading
Their zeal around,
They annoy everyone.

If Mr. Z were a sucker without rank,
He would leave his poor comrades in peace.
But he is a general, he goes to war, braggart:
As soon as he gets involved, we count the dead.

When the idiots are good
Like me,
Like you,
Like us,
Like all of you,
It's not that serious
That they behave,
They let them themselves act
In a foolish way,
Full of non-sense.
If they are unreasonable,
They do not bother anyone.
Unfortunately, on earth,
Three quarters
of the losers
Are very bad
people,
Bigots and morons.
They get agitated,
They get excited,
They get busy,
Spreading
Their zeal around,
They annoy everyone.

My God, forgive me if my words upset you,
Putting the assholes in the skins of cows,
By mixing the types, you made the world
What it is: a madhouse!

When the idiots are good
Like me,
Like you,
Like us,
Like all of you,
It's not that serious
That they behave,
They let them themselves act
In a foolish way,
Full of non-sense.
If they are unreasonable,
They do not bother anyone.
Unfortunately, on earth,
Three quarters
of the losers
Are very bad
people,
Bigots and morons.
They get agitated,
They get excited,
They get busy,
Spreading
Their zeal around,
They annoy everyone.


Webmaster: projectbrassens @ gmail dot com