La mauvaise réputation

The bad reputation

Seulement français Francese e italiano

Au village, sans prétention,
J’ai mauvaise réputation;
Qu’je m’démène ou qu’je reste coi,
Je pass’ pour un je-ne-sais-quoi.
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En suivant mon chemin de petit bonhomme;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Tout le monde médit de moi,
Sauf les muets, ça va de soi.

Le jour du Quatorze Juillet,
Je reste dans mon lit douillet;
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n’écoutant pas le clairon qui sonne;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Tout le monde me montre du doigt,
Sauf les manchots, ça va de soi.

Quand j’croise un voleur malchanceux
Poursuivi par un cul-terreux,
J’lance la patte et pourquoi le taire,
Le cul-terreux s’retrouv’ par terre.
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En laissant courir les voleurs de pommes;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Tout le monde se rue sur moi,
Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi.

Pas besoin d’être Jérémie
Pour d’viner l’sort qui m’est promis;
S’ils trouv’nt une corde à leur goût,
Ils me la passeront au cou.
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En suivant les ch’mins qui n’mènent pas à Rome;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux‧
Tout l’mond’ viendra me voir pendu,
Sauf les aveugles, bien entendu.


At the village, without pretention,
I have a bad reputation;
Whether I rush or I remain quiet,
I pass for a certain something.
Meanwhile, I don’t harm anyone,
Going my way as a little fellow;
But the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
No, the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
Everyone talks about me,
Except for the mutes, naturally.

On the fourteenth of July,
I stay in my comfortable bed;
The marching band music,
Doesn’t interest me.
Meanwhile I don’t harm anyone,
When I don’t listen to the bugle playing;
But the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
No, the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
Everyone points their finger at me,
Except for those with no arms, naturally.

When I meet an unlucky thief
Chased by a redneck,
I stick my leg out, and why not mention it,
The redneck falls to the ground.
Meanwhile I don’t harm anyone,
Letting the apple thief get away;
But the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
No, the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
Everyone walks over me,
Except for the legless, naturally.

There’s no need to be Jeremy
To guess the fate that has been promised to me;
If they find a rope they like,
They will tie it around my neck.
Meanwhile I don’t harm anyone,
In following the roads that don’t lead to Rome;
But the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
No, the good folks don’t like that
I chose a different path from theirs...
Everyone will come to see me hanging,
Except for the blind, naturally.




Webmaster: projectbrassens @ gmail dot com