Le fossoyeur
French and English Francese e italiano

   
Dieu sait qu’je n’ai pas le fond méchant,
Je ne souhait’ jamais la mort des gens;
Mais si l’on ne mourait plus,
J’crèv’rais de faim sur mon talus...
J’suis un pauvre fossoyeur.

Les vivants croient qu’je n’ai pas d’remords
A gagner mon pain sur l’dos des morts;
Mais ça m’tracasse et, d’ailleurs,
J’les enterre à contrecœur...
J’suis un pauvre fossoyeur.

Et plus j’lâch’ la bride à mon émoi,
Et plus les copains s’amus’nt de moi,
Y m’dis’nt: « Mon vieux, par moments,
T’as un’ figur’ d’enterr’ment… »
J’suis un pauvre fossoyeur.

J’ai beau m’dir’ que rien n’est éternel,
J’peux pas trouver ça tout naturel;
Et jamais je ne parviens
A prendr’ la mort comme ell’ vient...
J’suis un pauvre fossoyeur.

Ni vu ni connu, brav’ mort adieu !
Si du fond d’la terre on voit l’Bon Dieu,
Dis-lui l’mal que m’a coûté
La dernière pelleté’...
J’suis un pauvre fossoyeur. (bis)