Si le bon dieu l'avait voulu
Poème de Paul Fort


   
Si le Bon Dieu l'avait voulu - lanturette, lanturlu,-
j'aurais connu la Cléopâtre, et je t'aurais pas connue.
J'aurais connu la Cléopâtre, et je ne t'aurais pas connue.
Sans ton amour que j'idolâtre, las! que fussé-je devenu?

Si le Bon Dieu l'avait voulu, j'aurais connu la Messaline,
Agnès, Odette et Mélusine, et je ne t'aurais pas connue.
J'aurais connu la Pompadour, Noémi, Sarah, Rebecca,
la Fille du Royal Tambour, et la Mogador et Clara.

Mais le Bon Dieu n'a pas voulu que je connaisse leurs
amours, je t'aiconnue, tu m'as connu - gloire à Dieu
au plus haut des nues! - Las! que fussé-je devenu sans
toi la nuit, sans toi le jour? Je t'ai connue, tu m'as connu
gloire à Dieu au plus haut des nues!