Brave Margot
Seulement français Francese e italiano

Hurrah Margot  
Margoton la jeune bergère,
Trouvant dans l’herbe un petit chat
Qui venait de perdre sa mère,
L’adopta…
Elle entrouvre sa collerette
Et le couche contre son sein.
C’était tout c’qu’elle avait, pauvrette,
Comm’ coussin.
Le chat, la prenant pour sa mère,
Se mit à téter tout de go.
Emu’, Margot le laissa faire…
Brav’ Margot!
Un croquant, passant à la ronde,
Trouvant le tableau peu commun,
S’en alla le dire à tout l’monde,
Et, le lendemain…

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour donner la gougoutte à son chat,
Tous les gars, tous les gars du village,
Étaient là, la la la la la la…
Étaient là, la la la la la…
Et Margot qu’était simple et très sage,
Présumait qu’c’était pour voir son chat
Qu’tous les gars, qu’tous les gars du village,
Étaient là, la la la la la la…
Étaient là, la la la la la…

L’maître d’école et ses potaches,
Le mair’, le bedeau, le bougnat
Négligeaient carrément leur tâche
Pour voir ça…
Le facteur, d’ordinair’ si preste,
Pour voir ça, ne distribuait plus
Les lettres que personne, au reste,
N’aurait lues…

Pour voir ça, (Dieu le leur pardonne!)
Les enfants de chœur, au milieu
Du Saint Sacrifice abandonnent
Le saint lieu…
Les gendarmes, mêm’ les gendarmes,
Qui sont par natur’ si ballots,
Se laissaient toucher par les charmes
Du joli tableau…

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour donner la gougoutte à son chat,
Tous les gars, tous les gars du village,
Étaient là, la la la la la la…
Étaient là, la la la la la…
Et Margot qu’était simple et très sage,
Présumait qu’c’était pour voir son chat
Qu’tous les gars, qu’tous les gars du village,
Étaient là, la la la la la la…
Étaient là, la la la la la…

Mais les autr’s femm’s de la commune,
Privé’s d’leurs époux, d’leurs galants,
Accumulèrent la rancune,
Patiemment…
Puis un jour, ivres de colère,
Elles s’armèrent de bâtons
Et, farouch’s, elles immolèrent
Le chaton…
La bergère, après bien des larmes,
Pour s’consoler prit un mari,
Et ne dévoila plus ses charmes
Que pour lui…
Le temps passa sur les mémoires,
On oublia l’événement,
Seul des vieux racontent encore
A leurs p’tits enfants…

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour donner la gougoutte à son chat,
Tous les gars, tous les gars du village,
Étaient là, la la la la la la…
Étaient là, la la la la la…
Et Margot qu’était simple et très sage,
Présumait qu’c’était pour voir son chat
Qu’tous les gars, qu’tous les gars du village,
Étaient là, la la la la la la…
Étaient là, la la la la la…

Margoton the young shepherdess,
Found a kitten in the grass
Who had just lost her mother,
And she adopted her.
She unbuttoned her shirt
And she lay her on her breast.
It was all she had, poor girl,
As a pillow.
The kitten took her for her mother,
Started sucking more and more.
Moved, Margot let her do it…
Hurrah Margot!
A farmer, by chance passing by,
Thought the scene was quite uncommon,
Ran to tell everybody,
And the following morning…

When Margot opened her shirt
To breastfeed her kitten
Everybody, everybody from the village
Was there, la la la la la la…
Was there, la la la la la la…
And Margot, who was simple and wise,
Thought that it was to watch her kitten
That everybody, everybody from the village
Was there, la la la la la la…
Was there, la la la la la la…

The headmaster, and his students,
The mayor, the parson, the coalman,
Neglected their duties,
In order to watch Margot…
The postman, who is usually so fast,
No longer delivered the mail
That in any case,
Nobody would have read…

To watch her (may God forgive them)…,
The altar boys, in the middle
Of the Holy Service
Left the holy place…
The policemen, even the policemen,
Who are usually so dumb,
Were touched by the charm
Of such lovely view…

When Margot opened her shirt
To breastfeed her kitten
Everybody, everybody from the village
Were there, la la la la la la…
Were there, la la la la la la…
And Margot, who was simple and wise,
Thought that it was to watch her kitten
That everybody, everybody from the village
Was there, la la la la la la…
Was there, la la la la la la…

But the other women at the village
Deprived of their spouses, of their bethroted
Bore a grudge
With patience …
Then one day, mad with anger,
They took some clubs
And furiously sacrificed
The kitten…
The little sheperdess, after crying for a while,
Got married,
And ever since only showed her graces
To her husband…
Time went by,
Everybody forgot the story,
Only some old men are still telling the story
To their grandchildren…

When Margot opened her shirt
To breastfeed her kitten
Everybody, everybody from the village
Was there, la la la la la la…
Was there, la la la la la la…
And Margot, who was simple and wise,
Thought that it was to watch her kitten
That everybody, everybody from the village
Was there, la la la la la la…
Was there, la la la la la la…