Montélimar

French and English Francese e italiano

Avec leurs gniards
Mignons mignards,
Leur beau matou,
Leur gros toutou,
Les pharisiens,
Les béotiens,
Les aoûtiens,
Dans leur auto,
Roulent presto,
Tombeau ouvert,
Descendant vers
La grande mare,
En passant par Montélimar.

Dites d’urgence
À ces engeances
De malheur,
Et à leurs
Gniards,
Que chiens, chats
N’aiment
Pas l’ nougat,
Même,
Même celui
D’Montélimar.

Hélas! bientôt,
Le mal d’auto
Va déranger
Les passagers.
Le beau matou,
Le gros toutou,
Pas fiers du tout
- Ça fait frémir -
S’en vont vomir,
Et même pis,
Sur les tapis
Et les coussins
À beaux dessins,
C’est très malsain.

Dites d’urgence
À ces engeances
De malheur,
Et à leurs
Gniards,
Que chiens, chats
N’aiment
Pas l’ nougat,
Même,
Même celui
D’Montélimar.

C’est très fâcheux,
C’est plus du jeu,
Et coetera.
Et alors à
Montélimar,
On en a marre
Du cauchemar.
Boutant presto
Hors de l’auto
Le beau matou,
Le gros toutou,
Ces handicaps
Sur Digne, Gap,
On met le cap.

Dites d’urgence
À ces engeances
De malheur,
Et à leurs
Gniards,
Que chiens, chats
N’aiment
Pas l’ nougat,
Même,
Même celui
D’Montélimar.

Alors tous ces
Petits poucets,
Ces beaux matous,
Ces gros toutous
En ribambelle
Ont sans appel
Droit au scalpel.
Les aoûtiens
Les béotiens
Qui font Ça n’ont
Pas d’âme, non,
Que leur auto
Bute presto
Contre un poteau!

Dites d’urgence
À ces engeances
De malheur,
Et à leurs
Gniards,
Que chiens, chats
N’aiment
Pas l’ nougat,
Même,
Même celui
D’Montélimar.





Webmaster: projectbrassens @ gmail dot com